Actualité

BRANEC IV a été vendu à un marin de la côte Atlantique. Il aura comme port d’attache Royan.

Souhaitons lui de naviguer encore de nombreux milles en toute sécurité …

 

 

 

 

OSTAR 2013 (www.rwyc.org)

Entretien à l’arrivée avec Roger: http://ostar.rwyc.org/?p=3689

vidéo de l’arrivée de Branec IV: http://www.youtube.com/watch?v=L8X9FAFQXLQ

1016508_403113756468617_281681380_n

1012097_403113736468619_2030904746_n

-Ce seront donc les dernières nouvelles de Branec IV et de son équipage après l’arrivée hier le 14 juin à 16h49 (TU) à Newport. Arrivée sur les chapeaux de « flotteur » avec un vent de N 30 nds après une journée ventée avec vents d’E à N oscillant de 30 à 40 nds.

Accueil chaleureux des organisateurs et du local Newport Yacht Club.

En forme de conclusion le but que je n’étais fixé n’a pas été rempli, mais en compensation mon temps a été amélioré de 17 minutes par rapport à celui de 2005….

 

En guise de dessert voici les différents déboires matériels intervenus durant la course.
Casse matériel sur Branec IV:

– mardi 28 mai: antenne VHF de tête de mât se désolidarise et disparaît dans la tempête du dimanche 2 juin.
– vendredi 31 mai: Délaminage su solent  (génois) par le haut; il devient inutilisable.
– mardi 4 juin: centrale électronique inopérante (vent, compas, vitesse, sondeur etc…).
– mercredi 5 juin: mise en fonctionnement de la dite centrale (1er câble roblink qui était défectueux et remplacé par le dernier).
– dimanche 9 juin: Pilote hydraulique N°1 hors service. (pupitre de commande AP20 H.S).
– lundi 10 juin: rupture de la drisse de gennaker et le gennaker à l’eau.

Voilà pour les gros pépins…

La casse fait partie intégrante de la course, mais une bonne préparation est aussi un facteur clef….

-La journée d’hier le 12 fut relativement éprouvante pour les nerfs et le moral, avec cette impossibilité de faire avancer Branec vers Nantucket pour 2 faits relativement simples:

– Nous sommes englués dans le centre de la dépression et les petits vents de bout de SW  (route du but 245°) nous obligent à tirer des bords dans une brume à couper au couteau.

– Il faudrait aller chercher la bascule à droite vers l’W, mais malheureusement la Nouvelle Ecosse est toujours ancrée à la même place. Donc il faut la contourner…Quelle gageure!

Quelle idée d’aller bille en tête se mettre dans cette bulle qui n’avance guère!

Mais bon, vers 03h00 la bascule est arrivée doucettement et avons pu mettre le cap vers la sortie…

Je ne chercherai même pas le fautif, mais j’avoue qu’en ce moment les erreurs s’accumulent…

Sinon l’espoir fait vivre!

Fait à bord de Branec IV le jeudi 13 à 10h00 TU par 42° 51 N et 66°47 W

-Ce mardi 11 juin a surtout été marqué par le petit temps de SW et avec Branec  nous avons essayé de contourner la petite bulle dépressionnaire située sur notre route en allant très près de la Nouvelle Ecosse (25 milles), ce qui fut fait vers 19h00. Ouf il était grand temps…de pouvoir mettre le clignotant à gauche!

Ensuite dans la nuit brumeuse et pluvieuse descente au portant le long de cette partie du Canada.

Cette côte m’a évoqué bons et surtout mauvais souvenirs suite au démâtage de Branec 3 en 2003 (voir archives www.branec.com).

Actuellement une autre dépression se forme dans le golfe du Maine, dont nous commençons à avoir les prémices avec cette forte pluie, et qui passera sur notre « pomme de mât » dans la soirée…Affaire à suivre donc…

Sinon nous continuons à peaufiner notre arrivée (hi!hi!) et la vie est humide mais intéressante…

Fait à bord de Branec IV le mercredi 11 à 10h00 TU par 43° 46 N et 63°51 W

-Ces dernières 24 heures furent un « temps de demoiselle » quant-à la météo en général, mais Eole en prend à ses aises en ce moment en soufflant doucettement contre notre but…Cela fait un certain temps que nous avons une « figure de vent de bout ».

Depuis les « Banks de Terre-Neuve » la brume est présente pratiquement continuellement; un exemple des frayeurs que l’on peut se faire: cette nuit dernière, au large de l’Ile de Sables », il y avait quelques chalutiers et celui qui était en route de collision avec Branec a mis en fonction son radar et son AIS  à moins d’un demi-mille…Don’t worry!

Sinon, Branec glisse sur son élément favori mais ne peut s’exprimer et pour cause… 

En attendant peut-être quelques brises adéquates, l’arrivée est encore loin …et l’équipage est content donc le commandant est content (humour maritime…).

Fait à bord de Branec IV le mardi 10 à 15h00 TU par 44° 3’4N et 60°59 W

-les 2 dernières journées furent assez difficiles sur tous les plans: matériels, physiques et moraux, mais rien de bien insurmontables.

Explications à l’arrivée…

Je suis monté relativement Nord pour aller chercher les vents Est, mais que nenni, ces vents tant attendus n’auront duré que 3 heures dans cette nuit de samedi à dimanche et le pire restait à venir avec ces 3 autres heures sans vent dans une mer très agitée. C’était la zone tampon de changement de système. Puis sont apparus les vents de SW, ceux qu’ils fallaient éviter à tout prix…Donc une suite habituelle: au près par force 5/6 dans une mer forte. Tout ce qu’apprécie Branec!

Que de temps de perdu en vain.

Enfin ce matin, les vents ont adonné et sont passés au Nord ce qui nous permet de faire une route directe.

A bord l’humidité et le froid sont constants: évidemment rien ne sèche… L’alimentation n’est guère appréciée et pour cause, mais il faut quand même s’y contraindre !

Sinon les 600 derniers milles sont à portée de « gaffe » …et le vie

continue!

Fait à bord de Branec IV le lundi 9 juin à 10h00 TU par 44° 00 N et 57°14 W

-Nous voici donc, sur les « Grands Banks de Terre-Neuve ». Tradition oblige: brume, froid, plateformes pétrolières et pêcheurs sont toujours en fond de paysage.

Malheureusement l’anticyclone me joue des tours et ne veut pas me laisser « redescendre » comme je l’espérais. Je peste un peu contre la seule information météo autorisée…

Mais bon, il va falloir y songer car avec la dépression qui arrive ce soir, il ne va pas être aisé de rester près des côtes. Sinon hier journée typique de ce pays: brume, pluie et thermomètre avoisinant les 6°/7° par vents d’WSW 3 à 5.

Les heures prochaines ne vont pas être de tout repos, donc vigilance…et patience.

Il faut essayer de prendre la vie du bon côté…

Fait à bord de Branec IV le samedi 8 juin à 10h00 TU par 47°O7 N et 50°56 W

-Le tracker de Branec a quelques infidélités avec le PC course. Pourtant il a été mis au sec et au chaud sous la bulle à l’intérieur, mais a bien du mal à s’exprimer.

Hier, première journée intéressante pour la remise à niveau du bateau (matelotage etc…) et du bonhomme (la nuit réparatrice), mais par contre catastrophique pour le compteur à milles…  avec ces petits vents de bout NW à W 2/3.

Actuellement je fais route un peu nord, vents de SW 4 fraîchissant 5,  pour aller vérifier si la morue (cod) n’a pas tout-à-fait disparue sur les banks de Terre-Neuve. Verdict demain matin…

Dans ces contrées nordiques, ce ne sont pas des poissons volants qui viennent nous rendre visite sur le pont, mais des méduses de toutes sortes et des jeunes poissons embarqués contre leur gré par les embruns! Par contre des gros mammifères que nenni.

Je ne sais la position de mes camarades de jeu, mais j’espère que tout le monde prend du plaisir et qu’il n’y a pas trop de déception…

La vie continue d’être belle.

Fait à bord de Branec IV le vendredi 7 juin à 10h00 TU par 46° 05 N et 46°19  W

-Les jours se suivent et se ressemblent au sujet de la météo bien évidemment; plus les communications « Iridium email » qui ne passent pas très bien, voilà grossièrement le tableau dressé de la journée d’hier qui n’est guère à notre avantage. Je sais que la météo n’est pas une science exacte, mais il est bien difficile de faire une confiance aveugle à ces « modèles » pourtant qui sont très récents: il ne reste que le baromètre et l’observation des nuages qui sont ici nombreux et constants.

D’ailleurs je trouve qu’ils pleurent un peu trop ces jours-ci. Chagrin d’amour peut-être!

Donc hier matin pluie avec un petit vent de WNW 2/3 puis un après-midi ensoleillé, quand même avec une petite bascule au SW 3. Soirée aux tisonniers avec notre « front quotidien » SW 6 puis bascule au NW pétoleux.

D’ailleurs ce matin en plus du près léger vent d’W, notre ciel local nous octroie des ses doléances pleureuses…

Ainsi est fait notre quotidien dans ces contrées qui autrefois était réservées à une certaine pêche…Mais ceci est une autre histoire!

Ainsi va notre belle vie de galérien volontaire du nord. Il y a 69 ans les galériens n’étaient pas volontaires…sur la Manche!

Fait à bord de Branec IV le jeudi 6 juin à 10h00 TU par 44° 23 N et 44°15  W

-Nous voici donc à plus de la mi-parcours. La suite s’annonce particulièrement difficile avec ces vents d’W qui nous accompagnent pratiquement depuis de départ! Les couteaux de la tactique et de la technique sont sortis…

Donc, hier comme aujourd’hui d’ailleurs les vents oscillent entre le SW et le NW force 2 à 5 sous un ciel plombé et boucailleux. La température de l’eau est 33°, donc la sonde doit avoir quelques ennuis techniques. Dommage car sous  ces cieux la caresse de la « breeze » est plus alléchante…

Mais bon ce n’est pas le propos et il va falloir trouver du bois pour mettre dans la chaudière pour faire avancer la machine au mieux malgré quelques courants contraires…

Au fait dans la planète « Iridium » il doit y avoir quelques problèmes techniques, car hier le tracker du bord ne fonctionnait plus et il a fallu faire un « reset ». Celui du bord a énormément de mal à vouloir envoyer et revoir les messages qui doivent être acheminés…

Sinon la barbe pousse, et la vie est belle en apparence!

Fait à bord de Branec IV le mercredi 5 juin à 10h00 TU par 43° 43 N et 40°10  W

-Ce 7ème jour de mer devait être, d’après mes prédictions bien sûr, une journée de transition; mais que nenni avec cette mer encore formée et les vents faibles il a fallu jouer du winch et de virements de bords pour essayer de se donner bonne conscience en se disant que l’on était quand même en course…

C’est vrai qu’en ce moment je me trompe beaucoup. A voir, à voir…

Mais la satisfaction ait qui l’y eut quelques rayons de soleil pour essayer de faire sécher les « vêtements » qui servent à nous protéger!

O surprise ce matin au lever du jour, contre toute attente, les vents se sont établis SW 3/4. Ce qui met complètement en déroute mes simulations de routage…mais pour une fois je ne vais pas me plaindre puisque c’est dans le bon sens!

Le moral est bon, le bateau suit également donc la vie est belle…

Fait à bord de Branec IV le mardi 4 juin à 10h00 TU par 45° 10 N et 36°25 W

-Depuis mon dernier message nous n’avons pas beaucoup vu le soleil; surtout hier où ce fut la journée la plus éprouvante que j’ai connue depuis bien longtemps.

Dans la dépression les vents étaient Sud 7/8, mais au passage d’un front de  midi à 15h00 les vents atteignaient les 50/55 nds. Spectacle magnifique avec cette fumée blanche et ces montagnes d’eau qui ne demandent qu’à vous retourner ou à vous tomber dessus.

B4 s’est comporté magnifiquement et tout le monde s’en est sorti sans casse….

Evidemment la suite n’est toujours pas réjouissante car la mer est toujours très agitée avec ces vents d’W de 25 nds et ces grains; donc difficile de prendre une option qui nous rapprocherait sensiblement du but!

Donc « wait and see » référence à nos amis anglais. Comme le Week-end est terminé nous allons pouvoir avoir maintenant une météo…

Affaire à suivre donc et l’aventure continue! Fait à bord de B4 et dans un « shaker » le lundi 3 juin à 10h00 TU par 46°05 N et 33°02  W

 

-Hier journée de rêve avec ce soleil et ce peu de vent pour les vacanciers d’été que nous sommes tous, propice au renouveau chez l’homme et le bateau, mais défavorable au compteur des milles. Mais bon, il faut être philosophe et voir le côté positif des choses car dans l’avenir immédiat ce ne sera pas la même partition avec l’arrivée de cette dépression de 970 mb.

Ce matin au jour l’antenne VHF neuve en tête de mât a disparu, quid…donc plus besoin de grimper pour réparer; cela se fera à l’arrivée. Donc il a fallu reconnecter l’AIS et la VHF d’une autre façon avec l’antenne du portique arrière. Mais bon, cela n’est pas d’un grand intérêt…

Nous sommes toujours dans l’anticyclone (1030 mb) mais le temps et couvert avec de la boucaille. La bronzette est terminée et remettre le ciré!

Le moral est toujours là (d’ailleurs si c’était le contraire je ne l’écrirai pas…), donc la vie est belle!

Fait à bord de Branec IV le 1er juin à 10h00 TU par 48°40  N et 25°04   W

-Quatrième journée de navigation dans cet « Ostar 2013 » qui a été profondément réparatrice sur tous les plans. Avec ces petits vents d’W (2/3), pas forcément bon pour engranger des milles, j’ai pu vérifier le bateau sans pour autant monter en tête de mât remettre en place l’antenne VHF qui pend au bout de son fil…quid!. A part cela tout est OK pour affronter la prochaine dépression!

La pendule sommeil a été remise à l’heure, ainsi que l’alimentation qui a été plus sérieuse que les jours précédents.

Nous sommes toujours dans l’anticyclone (1031,4) et ce matin à 06h30, divine surprise, la bascule de N (2/3) tant attendue, avec le passage dans ce trou de souris, est arrivée avec quelques heures d’avance ce qui nous permet de faire route directe pour le moment…Tout cela dans une brume épaisse et mouillante. J’espère que mes calculs étaient bons sinon aïe aïe…

Voilà, voilà la vie est belle mais les petits oiseaux ne chantent pas
encore…
Fait à bord de Branec IV le 31 mai à 10h00 TU par 48°11 N et 20°52 W

-La vie à bord a été quelque peu modifiée cette nuit après un arrêt brutal de vent pendant 1 heure, puis il s’est réinstallé doucettement de WNW force 2/3 sous un ciel plombé et brumeux (visibilité 0.25 mille) . Donc tout est gris…pourtant l’anticyclone est bel et bien là avec ses 1031 mb.

Notre avance se fera donc en tirant des bords à une vitesse approximative de 8 nds.

Nous allons donc profiter de cette accalmie pour tout « checker » et éventuellement panser les petites blessures!

Le moral est bon, la nuit a été quelque peu réparatrice et il va falloir se
restaurer un peu mieux que les jours derniers…
Affaire à suivre….et la vie est belle…
Fait à bord de Branec 4, le 30 mai  à 10h00 UTC par 46°436N ET 18°10 W

b4

-Départ chaotique par vent de Sud 20 noeuds qui nous a permis de prendre la température pour la suite: vers 15h00 un « front » de 35 nds nous est tombé dessus. Et bien évidemment dans la soirée le vent était aux abonnés absents!

Rarement, dans cette course, tous les concurrents ont pris la même route au départ jusqu’à ce jour avec ces vents de NW.

Hier journée très éprouvante Vents NW 5/7, mais surtout cette mer forte sur une houle de NW 4/5 m.

Difficile dans ces conditions de pianoter sur un clavier.
B4 se porte comme un charme et continue à jouer à saute-mouton depuis le
départ.
Le bonhomme a peu dormi et pour cause…
Mais le temps devrait s’améliorer. Donc la vie est belle.

Fait à bord de Branec IV le 29 mai à 10H00 UTC par 47°30N et 12°49W

Cette fois-ci  nous voilà dans le grand bain.

970506_389922507787742_877119450_n

Branec IV est arrivé à Plymouth ce mardi matin (21) à 05h30 après évidemment avoir tiré des bords depuis le départ par vent modéré. C’est le moment des contrôles de sécurité, différentes tracasseries administratives (eh oui nous allons aux USA) et autres…en attendant le départ lundi 27.

Les 500 milles de qualification pour L’Ostar ont été effectués   les 14, 15 et 16 avril.

Dernière Nouvelle (31 mars):

Branec IV participera à l’OSTAR 2013 (départ Plymouth le 27 mai).

http://ostar.rwyc.org/